Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 19:31

Qu’est-ce qui caractérise le paléolithique ?

 

C’est la plus longue période de la préhistoire. L’homme est alors prédateur, chasseur cueilleur, pêcheur et nomade. Le Paléolithique commence avec les premières traces d’industrie lithique et se termine il y a 12 000 ans. Cette division de la préhistoire et découpée en trois périodes de durée inégale :

Le Paléolithique inférieur : entre 1,8 MA et – 300 000 ans. Les premiers australopithèques sont présents en Afrique de l’est et du sud, ainsi que les premiers représentants du genre homo : homo Rudolfensis et homo habilis, qui se déplace debout en permanence et fabrique des outils d’hominidés, l’homo ergaster et l’homo erectus. L’industrie de la pierre taillée évolue avec les bifaces et les hachereaux.

La chasse se développe, les hommes du paléolithique inférieur n’hésitent pas, en bande, à s’attaquer aux plus gros mammifères avec des pieux en bois. Les hommes sont des prédateurs nomades mais la découverte et la domestication du feu, presque à la fin de la période, permet de concevoir une vie dans des campements provisoires et mobiles. Les grottes ne sont utilisées qu’en façade sur la zone éclairée.

Le paléolithique moyen (entre -300 000 et – 30 000 ans), disparition du néanderthalien et apparition de l’homo sapiens provenant du proche orient. C’est un être évolué, avec des préoccupations esthétiques, culturelles, avec des capacités intellectuelles. Il disposait vraisemblablement du langage et utilise un outillage varié. Il sait débiter des blocs de silex en anticipant sur les formes souhaitées et certains outils utilisés étaient emmanchés. Il sait travailler l’os et tailler des lames en silex très fines.

Le paléolithique supérieur (entre -30 000 et – 12000) est marqué par la domination de l’homo sapiens, l’homme moderne venu de l’est à la fin de la dernière période glaciaire.

La figure la plus connue de l’homo sapiens est l’homme de Cro Magnon, du nom d’un petit abris sous roche en Dordogne. Au début du paléolithique supérieur, l’homme chasse avec des sagaies (dont la portée et la puissance peuvent être augmentées par un propulseur) ou en piégeant les animaux. Le réchauffement climatique modifie la nature de la faune, la chasse aux petits mammifères, en forêt, nécessite des tirs longs et précis, l’arc apparaît vers 17 000, en même temps que des pointes de flèches fines et tranchantes.

L’art se développe sous deux formes : l’art mobilier décore des objets usuels facilement transportables, faits pour durer (comme des propulseurs) ou s’exerce sur des objets à vocation artistique pure (statuettes féminines de types « vénus), et l’art pariétal sur les parois des cavernes ou des abris sous roche.

100163-1.JPGImage : quelques outils du Paléolithique

Partager cet article

Repost 0
Published by maprepacrpe2013 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Aly 06/07/2012 23:21

Très bon résumé ;)
Pour les dessins sur les abris sous roche, d'après ce que j'ai lu c'est considéré comme de l'art rupestre (plus tardif que l'art pariétal, et à la lumière du jour)

Présentation...

  • : Le blog de maprepacrpe2013
  • Le blog de maprepacrpe2013
  • : Blog de ma préparation au CRPE 2013 (écrits septembre 2012, oraux mai/juin 2013) permettant d'échanger et de partager : infos, fiches, planning, etc.
  • Contact

Rechercher

Archives

Pages