Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:13

Voici ce que je viens de réviser :

 

Le groupe nominal : le pluriel des noms

 

 

I.                   Morphologie du nom : le pluriel

 

Le pluriel des mots en –au ou –eau, -eu ou –eux, se forme avec un –x

Sauf : landaus, sarraus, lieus (poissons), pneus, bleus, émeus.

Noms en –al, leur pluriel est en –aux. Sauf pour : bals, chacals, cals, carnavals, chorales, festivals, narvals, récitals, pals, régals.

Cependant, quelques noms admettent les deux formes : idéals/idéaux, vals/vaux, étals/étaux

Noms en –ail, leur pluriel est en –s. Sauf pour : baux, coraux, émaux, fermaux, soupiraux, travaux, vantaux, vitraux.

Noms en –ou, leur pluriel est en –s. Sauf pour : bijoux, cailloux, choux, genoux, poux, hiboux, joujoux.

 

II. Autre particularité

 

Le nom « bétail » est un nom collectif qui n’a pas de pluriel, le nom « bestiaux » étant le pluriel d’un ancien nom, « bestial ».

Le pluriel est différent pour 3 noms selon le contexte :

ü  Aïeuls s’emploie pour les grands parents, et aïeux pour les ancêtres.

ü  Ciels et cieux : on emploie « ciels » lorsqu’on parle d’un sujet ou motif de tableau (les ciels de Corot), et dans le nom composé des « ciels de lit ».

ü  Œil fait « yeux » sauf dans les noms composés comme « oeils de perdrix » ou « oeils de bœuf ».

Certains noms n’ont pas de singulier : archives, catacombes, confins, dépens, entrailles, fiançailles, mœurs…

Il n’y a pas de pluriel pour :

-la matière (l’or, la chaux…)

-les noms abstraits (la vaillance)

-les noms de sciences ou d’arts (la chimie, la peinture…).

 

III. Le pluriel des noms propres

 

Les noms propres ne portent pas de marque de pluriel (les Durand) sauf si ce sont :

-des noms de dynastie (les Bourbons)

-des noms à la valeur de symbole (les harpagons, les mécènes) d’où l’absence de majuscule

-des noms de plusieurs pays (les Amériques, les Flandres)

-des noms d’habitants (les Russes, les Grecs) et majuscules pour les différencier de l’adjectif.

 

IV. Le pluriel des noms composés

 

1.      Ecrits en un seul mot, ils suivent la règle du pluriel : des gendarmes, des pourboires, des portemanteaux.

Pluriels particuliers : messieurs, mesdames, messeigneurs, bonshommes, gentilshommes…tout se met au pluriel.

2.      Ecrits en plusieurs mots : il faut tenir compte de la nature des mots qui composent le nom composé, mais il faut aussi raisonner :

a.       Nom + nom : l’accord se fait selon le sens et la fonction des deux noms :

« des peintres-tapissiers, des choux-fleurs » : les deux noms sont coordonnés ou apposés donc tous deux s’accordent.

b.      Si le deuxième nom est complément du nom : des boîtes aux lettres (= des boîtes pour LES lettres), des timbres-poste (= des timbres pour LA poste)

c.       Nom +adjectif : l’accord se fait entre les deux mots, comme pour un adj. Epithète et un nom : des coffres forts, des basses-cours…

d.      Adverbe ou préposition + nom : seul le nom s’accorde, l’adverbe ou la prép. Restent invariables comme toujours : des avant-gardes, des en-têtes…

e.       Nom abrégé en –i ou –o + nom : seul le second élément s’accorde : des anglo-saxons

f.       Adjectif + adjectif : l’accord se fait : clairs-obscurs…

Certains noms composés sont formés avec un verbe. Le pluriel des verbes ne convenant pas au nom, cet élément verbal va rester invariable, à la différence de l’autre élément qui peut varier : verbe + nom : le verbe est invariable et le nom s’accorde selon le sens : des porte-monnaie (pour la monnaie), des porte-cigarettes (pour les cigarettes).

Verbe + nom ou pronom avec préposition : invariable : des touche-à-tout

Verbe + adverbe : invariable (l’adverbe étant toujours invariable) : des passe-partout.

Verbe + verbe : rien ne s’accorde : « les laisse passer », des « va et vient »

 

V. Pour les groupes nominaux comportant un complément du nom

 

Des problèmes de nombre peuvent se poser dans les GN constitués d’un nom suivi d’un complément du nom. En général le raisonnement permet de les résoudre.

Un châle à franges

Un meuble d’ébène

On peut écrire indifféremment selon qu’on considère « brique » et « pomme » sous l’aspect nombrable ou indénombrable :

Un mur de briques OU un mur de brique

Une compote de pommes OU une compote de pomme.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

acidulée 24/07/2012 15:35

merci pour cette première leçon d'orthographe claire et précise, je passe le crpe en septembre comme toi et je commence à m'y remettre ( 3 échecs à cause des maths à chaque fois ...) mais je ne
renonce pas
n'hésite pas à me laisser un com sur mon blog si tu veux partager
bon courage

Présentation...

  • : Le blog de maprepacrpe2013
  • Le blog de maprepacrpe2013
  • : Blog de ma préparation au CRPE 2013 (écrits septembre 2012, oraux mai/juin 2013) permettant d'échanger et de partager : infos, fiches, planning, etc.
  • Contact

Rechercher

Archives

Pages